Accueil > Sites web > Comment créer un site internet > Comment gérer son projet de site web > Méthodologie pour un site web > méthodologie de projet > méthodes agiles

< Méthodes agiles >

Origine et définition des méthodes agiles

Le mouvement des méthodes agiles, une famille de méthodes projet utilisées pour la création de sites web, a commencé en 2001 aux Etats-Unis. Dix-sept experts en développement logiciel se sont réunis afin de mettre au point ces méthodes suite à un taux d’échec important des projets observés dans les années 90.

Ce rassemblement a donné naissance à un Manifeste définissant quatre valeurs :

  • Les individus et leurs interactions avant les processus et les outils
  • Des fonctionnalités opérationnelles avant la documentation
  • Collaboration avec le client plutôt que contractualisation des relations
  • Acceptation du changement plutôt que conformité aux plans


Les méthodes agiles utilisent un principe de développement itératif qui consiste à découper le projet en plusieurs étapes qu’on appelle « itérations ». Ces itérations sont en fait des mini-projets définis avec le client en détaillant les différentes fonctionnalités qui seront développées en fonction de leur priorité. Le chef de projet établi alors un macroplanning correspondant aux tâches nécessaires pour le développement de ces fonctionnalités.

Le but est d’assumer le fait que l’on ne peut pas tout connaître et anticiper quelque soit notre expérience. On découpe alors le projet en itérations plutôt que de tout prévoir et planifier en sachant que des imprévus arriveront en cours de route.

Voici les avantages du développement itératif :

  • Meilleure qualité de la communication : L’utilisateur à la possibilité de clarifier ses exigences au fur et à mesure
  • Meilleure visibilité : Le client a eu meilleure visibilité sur l’avancement des travaux
  • Meilleur contrôle de la qualité : les tests sont effectués en continu
  • Meilleure détection des risques : Les risques sont détectés plus tôt
  • Motivation et confiance de l’équipe : satisfaction d’atteindre un objectif fixé
  • Contrôle des coûts : le projet peut être arrêté s’il n’y a plus de budget

Les principales méthodes AGILES

ASD (Adaptive software Development)

Créée par Jim Highsmith (signataire du Manifeste) en 2000 en publiant l’ouvrage Adaptative Software Development, a collaborative approach to managing complex systems. Ses caractéristiques principales sont : 

  • Focaliser sur l’objectif (mission focused)
  • Se baser sur des composants (component-based)
  • Itérer
  • Découper le temps et fixer des deadlines (timeboxing)
  • Piloter le projet par les risques (risk-driven development )
  • Accepter le changement


Crystal

Cette méthode a été mise au point par Alistair Cockburn (signataire du Manifeste) en 1997. Elle consiste à sélectionner la méthode applicable en fonction du nombre de personnes à coordonnées. Ses caractéristiques principales sont : 

  • Des livraisons fréquentes
  • Des aménagements permanents
  • Une bonne communication interpersonnelle
  • Confiance, liberté d’expression et sécurité personnelle
  • Focus sur l’objectif et disponibilité
  • Un contact permanent avec les utilisateurs
  • Un environnement de travail approprié pour l’automatisation des tests, la gestion de configuration et les intégrations fréquentes
  • Une collaboration étroite entre toutes les parties prenantes, y compris en dehors de l’équipe
  • Une réflexion constante sur ces propriétés


Scrum

Le Scrum ou « mêlée », créée par Ken Schwaber et Jeff Sutherland (signataires du Manifeste) en 1993, est un terme emprunté au rugby qui désigne la solidarité et la force qui lient les membres de l’équipe au succès de l’itération. Le cycle de vie de Scrum est rythmé par des itérations de quatre semaines qu’on appel sprints.

 méthode agile scrum

Avant chaque , on effectue une réunion de planification appelée le sprint planning meeting qui consiste àsélectionner les exigences prioritaires pour le client dans le produit  qui seront développées, testées et livrées au client : le backlog sprint (sous-ensemble du produit backlog).

Des mêlée sont organisées quotidiennement (mêlée) durant le sprint afin de contrôler l’avancement pour s’assurer les objectifs sont tenus. A la fin du sprint, une démonstration des derniers développements est faite au client qui donnera lieu à un bilan qualitatif sur le fonctionnement de l’équipe.

Les valeurs mises en avant par cette méthode sont les suivantes : 

  • Visibilité : Avoir une vision réelle sur le résultat
  • Inspection : Vérifier l’écart par rapport à l’objectif initial
  • Adaptation : S’adapter en fonction des écarts constatés afin de les ajuster. Scrum est favorable à des petits ajustements fréquents


Il existe d’autres méthodes agiles : 

  • DSDM (Dynamic Software Development Method) créée en Grande-Bretagne en 1995
  • RAD (Rapid Application Development) créée par James Martin en 1991
  • XP (eXtreme Programming) créée en 1999

 

797

Contactez-nous

et parlons de vos projets
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Trouvez-nous

Nos agences Paris et Picardie

Coordonnées de l'agence

Société Pulsar Informatique
25, rue du Cerf
95270 - LUZARCHES

Tel : 01 30 35 05 06
Fax : 01 30 35 00 56

Email : info(at)pulsar-informatique.com

Ce site utilise des cookies