Solutions de GED Open Source

Il existe des centaines de solutions de GED Open Source tant le terme couvre des besoins et des solutions assez variés mais on peut citer certains poids lourds comme ALFRESCO, NUXEO, KNOWLEDGE TREE, JAHIA ou MAARCH pour ne parler que des plus connus.

Nous présentons aussi notre solution FlexiGED sur mesure et intégrables dans un site internet / intranet ou extranet. Notre approche originale est moins de couvrir toutes les fonctions avancées des solutions du marché que de proposer une Gestion Electronique de Documents sur mesure parfaitement intégrable à votre site, intranet ou extranet dans un objectif de convergence, de simplification et de réduction des coûts.

Comme l'annonce très justement le Livre Blanc sur la Gestion Documentaire de SMILE, de nombreuses solutions non open source existent et apportent leurs lots de fonctions et de réponses aux problématiques de gestion documentaire.
Parmi la multitude de solutions propriétaires connues dans le domaine, on peut citer Documentum d’EMC, FileNet d’IBM, SharePoint de Microsoft, Open Text de la société éponyme, ou encore Ever.
Le marché des solutions propriétaires de gestion documentaire suit la même tendance que celui des outils de gestion de contenu Web, il y a quelques années. Les solutions qui demeurent sont soit sur des marchés de niches et incorporent un savoir-faire métier important, soit disposent d’un positionnement très haut de gamme, associé à une notoriété qui leur permet de continuer à trouver des clients.
Sur le fond, il faut comprendre qu’un éditeur à vocation exclusivement commerciale n’a pas que des intérêts convergents avec ceux de ses clients. Certes, il évolue dans un marché concurrentiel, et son produit doit être meilleur que ses concurrents, mais une fois sa position bien assise, l’éditeur peut faire l’analyse suivante :

  • son produit doit être ouvert, mais pas trop, pour garder la maîtrise du client (c’est le fameux « vendor lock-in »)
  • son produit doit être performant, mais pas trop, car l’accroissement du nombre de serveurs rime avec l’augmentation du nombre de licences vendues
  • son produit doit être robuste, mais complexe, car il faut continuer à vendre des prestations de service et du support
  • son produit doit être utile, mais surtout être attractif. En effet, les décideurs sont parfois éloignés de la réalité du terrain et un produit très bien packagé, mais peu évolutif ou ne répondant pas de façon assez précise aux attentes opérationnelles, peut alors apparaître comme la meilleure alternative, alors que sa valeur ajoutée sera faible finalement.
783